Deutsch  Français  Nederlands 

GUY-JOLI [GUY JOLY] & NEMOURS (MADAME DE LA DUCHESSE DE, NÉE MARIE D'ORLEANS-LONGUEVILLE) - [RETZ (JEAN-FRANÇOIS PAUL DE GONDI, CARDINAL DE)]. - Mémoires de Guy Joli & Mémoires de Madame la Duchesse de Nemours concernant le Cardinal de Retz.

A Genève, chez Fabry & Barillot, 1777. 2 vol. au format in-12 (172 x 98 mm) de 1 f. bl. et 501 pp. ; 1 f. bl. et 489 pp. Reliures uniformes de l'époque de pleine basane marbrée blonde, plats jansénistes, dos à nerfs ornés de filets gras à froid, caissons d'encadrement dorés, filets dorés, fleurons dorés, semis de pointillés dorés, pièces de titre de maroquin vieux-rouge, titre doré, tomaison dorée, palette dorée en tête et queue, tranches rouges. Ensemble complet de ses deux volumes ; lesquels appartiennent cependant à une série qui s'ouvrait sur les 4 tomes que forment les Mémoires du Cardinal de Retz. ''Mémoires intéressants''. (in Brunet). ''Ce livre est resté un livre à part dans la foule des Mémoires qui grossissent les matériaux de l'histoire de France. Les légères lacunes qui s'y trouvent se rapportent aux galanteries du cardinal. Son confesseur exigeant de lui le sacrifice de tous les passages dont la publication pouvait être un scandale public''. (in Quérard). Les Mémoires de Joly complètent traditionnellement les mémoires du cardinal de Retz. Guy Joly était conseiller au Châtelet, neveu de Claude Joly, chanoine de Notre-Dame. Syndic des rentiers de l'Hôtel de Ville, secrétaire, il écrivit ses mémoires, publiées peu après ceux de Retz par les soins de d'Argenson. Il fuit, à la suite de son évasion de la prison de Nantes, en Italie, aux Pays-Bas, en Allemagne, en Angleterre. Pendant la Fronde, Guy Joly - il le raconte lui-même - est l'homme des basses Ïuvres de Gondi. Notamment dans l'affaire des rentes de l'Hôtel de ville. Il simule encore un attentat contre lui-même. Ë la mort de Mazarin, il revient avec Retz en France et négocie pour son compte. En 1665, Retz et Joly se séparent 'en s'accusant mutuellement d'ingratitude'. Ë partir de 1667, travaille pour la cour, notamment à la défense des droits de la reine contre les traités du jurisconsulte, Stockmans. Puis il rédige ses mémoires (1643-1665) où il donne une version assez différente de celle que Retz voulait donner un an plus tôt dans ses propres mémoires. C'est Claude Joly, son oncle, qui traduit les mémoires de Guy Joly en latin. D'Argenson et le Régent avaient souhaité équilibrer les Mémoires de Retz par ceux de Guy Joly, c'est pourquoi ils publièrent les deux ensemble. Les Mémoires de la duchesse de Nemours couvrent surtout les événement de la guerre de Paris et le rôle qu'y joua le cardinal de Retz. Fille du duc de Longueville, la duchesse de Nemours avait été entraînée malgré elle dans la Fronde. Les portraits qu'elle trace des principaux frondeurs rivalisent avec ceux du cardinal de Retz dans ses propres Mémoires et les corrigent ; cet ouvrage en formant la complément indispensable. Brunet IV, Manuel du libraire et de l'amateur de livres, 1251 - Quérard VII, La France littéraire, p. 548. Angles émoussés. Desquamation affectant les plats. Ceux du premier volume présente des manques superficielles en marge. Une garde fendue. Infime altération angulaire affectant les feuillets liminaires de ce même volume ; oeuvre d'un rongeur peu afférent. Quelques rousseurs et petits tâches éparses. Petit manque angulaire affectant un feuillet. Du reste, bonne condition.
EUR 60.00 [Appr.: US$ 70.42 | £UK 51.25 | JP¥ 7741] Book number 22050

is offered by:


Babel Librairie
45, Rue de la Station, 24000 PERIGUEUX, France Tel.: + 33 (0)6.84.15.59.05
Email: desesseintes@gmx.fr




  Order this book

Ask for information

Back to your search results